Blog - Disque dur et SSD - La sauvegarde de données en entreprise : pourquoi et comment la mettre en place ?

La sauvegarde de données en entreprise : pourquoi et comment la mettre en place ?

Nouvelle année, nouvelles résolutions pour son entreprise. Si ce n’est pas déjà effectué, la protection des données de votre entreprise doit figurer parmi vos priorités. Encore en 2020, le constat est sans appel : bon nombre de TPE et PME ne sont pas suffisamment équipées pour mettre en place une solution de sauvegarde et de récupération de données efficace.

Comment s’y retrouver pour exploiter au mieux le patrimoine numérique de son entreprise ?

serveur-stockage

Encore en 2020, le constat est sans appel : bon nombre de TPE et PME ne sont pas suffisamment équipées pour mettre en place une solution de sauvegarde et de récupération de données efficace.

Pourquoi est-il si important de mettre en place une solution de sauvegarde pour une entreprise ?

Au-delà d’une obligation légale, conserver les données sur un support de stockage tel qu’un disque dur externe ou un NAS limite les situations subites suite aux différents risques : physiques, matériels et humain.

  • Risques physiques : inondation, incendies, séismes, catastrophes naturelles
  • Risques matériels : disque dur défaillant, système informatique endommagé
  • Risques humains : vol, sabotage, ransomwares (de plus en plus menaçants, ne payez jamais la rançon)

L’intérêt d’une sauvegarde est donc de minimiser les conséquences des risques présentés, la plus grave étant l’arrêt complet. Autrement dit, la perte de données entraîne la perte de valeur et donc un arrêt partiel voire complet de l’activité avec un chiffre d’affaires qui suit la même dynamique. Par ailleurs, face à un volume de données toujours plus important, il est parfois difficile de se projeter sur un stockage fiable assurant une pérennité notamment quand on n’est pas expert dans le domaine. La pérennité de l’activité est mise à défaut lorsqu’une situation de perte de données est avérée dans l’entreprise.

Autrement dit, la perte de données entraîne la perte de valeur et donc un arrêt partiel voire complet de l’activité avec un chiffre d’affaires qui suit la même dynamique.

Sauvegarder des données sans mettre en place un Plan de Reprise d’ActivitésPRA – est inefficace, c’est pourquoi il est vivement recommandé de tester les sauvegardes afin d’anticiper les situations énoncées précédemment. Cette action garantit une continuité d’activité pour tous les employés.

La protection du patrimoine numérique de votre entreprise est indispensable pour conserver les fichiers sensibles et essentielles au bon fonctionnement de votre business, c’est un fait. Pour optimiser cette protection, différents moyens sont à disposition qui se combinent. N’attendez pas d’attendre le pire pour réaliser les sauvegardes de vos données…

Quels sont les supports à mettre en place pour une sauvegarde en entreprise ?

Il est loin le temps où l’on croyait qu’une simple clé USB pouvait suffire pour dupliquer les données de son ordinateur. Il est aussi loin le temps des bandes de sauvegarde pour protéger et conserver les données de son entreprise. Plusieurs moyens, facilement combinables, facilitent la sauvegarde et la restauration des données. Parmi les solutions disponibles, il convient de les séparer selon leur présence en entreprise, on parle alors de sauvegarde interne et de sauvegarde externe.

  • NAS : Network Attached Storage pour serveur de stockage en réseau, c’est un serveur centralisant les données accessibles depuis tous les ordinateurs du réseau d’entreprise avec des accès spécifiques à chaque utilisateur. L’appareil peut être accessible depuis l’extérieur de l’entreprise – accès hors site – afin d’exploiter les fichiers à distance comme les commerciaux. Le NAS est la solution recommandée en raison de ses capacités de stockage qui sont évolutives mais aussi pour sa sécurité notamment avec l’implantation d’un système de cryptage. Des modèles évolués intègrent également des protections aux risques physiques tels que les incendies ou les inondations.
  • RAID : Redundant Array of Independent Disks pour regroupement redondant de disques indépendants. Plusieurs disques sont installés dans un boîtier pour dupliquer les données d’un support vers un autre tout en conservant les performances globales.
  • Disque dur externe : que ce soit en mécanique ou en mémoire flash, l’appareil est très facile à utiliser mais comporte cependant un risque de transmission de fichiers malveillants s’il est utilisé par plusieurs postes.
  • Cloud : solution de sauvegarde externe qui nécessite une connexion cryptée lors de la duplication des données.

Dans le choix de votre matériel de stockage, la fiabilité des disques est également un élément à prendre en considération, sujet ô combien important aux yeux des responsables IT des entreprises. Que ce soit à la maison ou en entreprise, la règle des trois copies d’une donnée doit être appliquée : ainsi, la même donnée doit être dupliquée sur deux supports physiques différents ainsi que sur un support à distance. Pour éviter les oublis, la sauvegarde peut être automatisée mais il faut veiller à la limite de capacité de stockage.

Laisser un commentaire