Quel switch réseau choisir ?

Vous souhaitez acheter un switch mais vous ne savez pas comment choisir ? Retrouvez dans ce guide toutes les informations nécessaires pour vous aider à faire votre choix

Qu’est-ce qu’un switch Ethernet ? 

Un switch ou commutateur se présente sous la forme d’un boîtier doté de ports Ethernet RJ45 (dans la majorité des cas, mais il existe aussi des switches équipés de ports SFP+ pour les réseaux 10 Gigabit Ethernet). Le rôle d’un switch est de connecter plusieurs postes et serveurs informatiques sur un même réseau. Cette solution matérielle assure le transfert d’informations entre les différents appareils du réseau. 

Ne pas confondre un switch avec un hub et un routeur 

Il ne faut pas confondre switch et hub. En effet, les hubs réseaux ne filtrent pas les informations reçues et les diffusent à l’ensemble des postes du réseau sans faire de distinction. Choisir un switch plutôt qu’un hub permet, en triant les données, de limiter l’utilisation de la bande passante et de booster ainsi les performances de votre réseau informatique, surtout s’il comprend un grand nombre d’utilisateurs simultanés. Le routeur a quant à lui pour fonction de relier le réseau interne de l’entreprise au réseau internet externe et à partager une même connexion internet à différents postes de travail. 

Quels sont les différents types de switches Ethernet ? 

Il existe différents types de switches Ethernet :

Les switches manageables

Il est vivement recommandé d’utiliser ce type de switch lorsque le réseau Ethernet est conséquent. Les switches manageables peuvent gérer plus de 200 postes. Leurs fonctionnalités sont nombreuses et variées : ils permettent de mettre en place et de gérer des réseaux VLAN, de configurer les ports individuellement, de faire des mesures statistiques du site… 

Les switches non manageables

Les switches RJ45 sont les switches les plus communs. Ils sont équipés en général de 5 à 16 ports. En termes d’énergie dépensée, les switches non manageables sont les plus économiques.  

Les switches rackables

Les switches rackables sont généralement utilisés dans les baies informatiques et possèdent dans la plupart des cas entre 16, 24 ou 48 ports. Les commutateurs rackables peuvent être manageables ou non manageables. 

Quels sont les avantages d’un switch réseau ?

  • l’amélioration des performances du réseau 
  • la consommation moindre de la bande passante
  • la protection des données informatiques qui transitent sur ce réseau
  • la régulation de l’accès aux informations échangées en vue d’échapper à toute saturation du réseau
StarTech.com Switch Ethernet
Switch Ethernet StarTech.com

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le meilleur switch Ethernet ? 

Afin de ne pas se tromper dans le choix de son switch, il existe différents critères sur lesquels les utilisateurs qui ne s’y connaissent pas peuvent se baser :  

Le nombre de ports d’un switch

Le nombre de ports est le premier point qui doit être défini car il est important de savoir combien d’ordinateurs vont composer le réseau. Pour ce point, il est préférable de prévoir un nombre plus important de ports que le nombre d’appareils qui composent votre réseau.  

Vitesse de transfert de données et bande passante

Le second critère est la vitesse maximale de transfert de données affichée par chaque modèle de commutateur réseau.

Le format du switch

Il existe plusieurs formats switch notamment le format rack. Les switches au format rack disposent de plusieurs ports. Ils sont faits pour être disposés dans des armoires réseaux et peuvent être combinés ensemble pour augmenter leur puissance et la densité de leur port. 

Ce qu’il faut retenir 

Un switch est un commutateur réseau qui permet de connecter plusieurs appareils dans un réseau Ethernet informatique. 

Il existe différents types de switches : switches réseau, switches classiques, switches rackables, switches manageables, switches manuels, switches KVM, switches imprimante.

Laisser un commentaire