Blog - Disque dur et SSD - Choisir le meilleur disque dur externe pour son ordinateur : entre simplicité et sécurité à prix abordable

Choisir le meilleur disque dur externe pour son ordinateur : entre simplicité et sécurité à prix abordable

Équiper son ordinateur quand on n’est pas informé de toute la technicité peut paraître difficile pour les néophytes. Rassurez-vous, même pour les initiés, choisir un disque dur externe peut paraître évident mais dans la réalité, difficile de choisir un support externe en adéquation avec notre besoin.

Découvrez notre guide pour bien choisir votre périphérique de stockage externe.

Pourquoi utiliser un disque dur externe comme périphérique de stockage ?

meilleur-disque-dur-externe

Avec l’adoption du disque SSD dans les ordinateurs avec moins de capacité qu’un HDD, un disque dur externe est la solution pour disposer davantage d’espace de stockage. Facile à installer et abordable, particuliers et professionnels peuvent acquérir ce périphérique aisément. Pour ordinateur portable ou bureau et même pour les consoles, un disque dur externe étend la capacité de stockage de l’appareil facilement.

La protection des données est un enjeu majeur notamment pour les entreprises. Entreposer les fichiers, de tout type, via un logiciel de sauvegarde ou simplement via Time Machine est donc recommandé. Les périphériques de stockage sont compatibles avec tous les systèmes d’exploitation et peuvent donc être utilisés en exFAT, HFS+ ou encore ext4. Simple support de stockage ou sauvegarde complète – incrémentale, granulaire ou différentielle – le disque dur externe est indispensable pour la protection et exploitation des données personnels et professionnels.

Des modèles sont spécialement conçus pour une protection renforcée face aux différents risques physiques, logiques et humains.

Quels sont les critères techniques dans le choix d’un disque dur externe ?

Vitesse

À l’instar de leurs homologues en version interne, les disques durs externes utilisent des plateaux magnétiques pour fonctionner. Ceux-ci tournent selon deux vitesses standards : 5400 tours/min et 7200 tours/min. Plus la vitesse est élevée, plus le débit est élevé mais le périphérique consommera davantage d’énergie et sera plus bruyant. Le disque SSD externe avec une mémoire flash est le meilleur choix pour disposer de vitesses de transferts très rapides jusqu’à 500 mo/s.

Format

Deux formats coexistent : le format 2,5 pouces qui est conçu pour être portable et le 3,5 pouces qui est adapté pour être utilisé au bureau. Cependant, pour ce dernier format, il est indispensable que le disque dur soit alimenté par une alimentation externe.

Capacité

Toutes les capacités sont disponibles mais le format 3,5 pouces propose des périphériques de stockage avec une plus grande capacité.

Connectique

  • USB C : de plus en plus de constructeurs optent pour cette prise universelle délivrant une puissance jusqu’à 10 Gbits/s. Par ailleurs, brancher un disque dur externe USB C sur iPad est tout à fait possible et sera automatiquement lu et configuré depuis iPad OS.
  • USB 3 : la prise la plus universelle actuellement mais qui tend à disparaître progressivement au profit de l’USB C. En termes de performance, l’USB 3 plafonne à 4,8 Gbits/s théoriquement.
  • Thunderbolt : la prise la plus puissante en termes de débits, présente sur tous les Mac. La version 3 atteint jusqu’à 40 Gbits/s ce qui offre un confort non négligeable lors des transferts de fichiers.

Boîtier

Pour le design, c’est évidemment une question de goût. Néanmoins, le boîtier est un élément crucial pour un disque dur externe. Néanmoins, n’oubliez pas que le périphérique, notamment en version 3,5 pouce, va être exposé sur votre bureau toute la journée. Pour les utilisateurs ayant besoin d’un périphérique de stockage robuste, des modèles spécifiques sont conçus avec des protections contre les risques physiques comme les chocs, l’eau ou encore le feu.

Conseils pour optimiser l’utilisation d’un disque dur externe

Une fois le meilleur modèle de disque dur externe choisi, quelques conseils vont sous proposés par le spécialiste du stockage.

Choisir au minimum 1To de capacité pour protéger et exploiter vos données depuis un poste.

Si vous disposez déjà d’un disque dur performant et que vous le remplacez par un SSD, recyclez-le en optant pour un boîtier seul : une façon économique de se constituer simplement son propre périphérique de stockage. Par ailleurs, certains professionnels ayant besoin de grosses capacités de stockage comme les photographes utilisent ce type de matériel pratique pour transporter leurs clichés et travaux de retouches.

Un disque dur externe est sensible aux variations de températures, chocs et vibrations. Il est indispensable de le disposer dans une housse lors des transports. De plus, en cas d’inactivité, éloignez-le des appareils électroniques en fonction en raison du magnétisme qui peut engendrer des risques de corruption voire de pertes de données.

Les disques en 3,5 pouces étant bruyants, prévoyez un câble suffisamment long pour l’éloigner de votre poste de travail.

Pour une protection et exploitation optimale des données, enregistrez vos fichiers sur trois supports différents : votre ordinateur, un disque dur externe et le cloud privé sécurisé. Ainsi, si l’un des 3 maillons devait connaître une défaillance, les deux autres prennent le relai.

Si votre périphérique de stockage contient des données sensibles et confidentielles, vous pouvez en limiter l’accès par un mot de passe ou une application de sécurité.

Mettre à disposition un périphérique de stockage aux différents utilisateurs de manière sans fil et simultanée est possible en le reliant à un routeur comme un NAS. Par ailleurs, des modèles de disque dur Wifi sont disponibles à la vente facilitant ainsi l’exploitation du périphérique par plusieurs utilisateurs notamment via une tablette ou un smartphone.

Laisser un commentaire