Comment choisir et utiliser son disque dur externe USB 3 ?

L’utilisation d’un disque dur externe, appelé également HDD, de toute taille et de toute connectique (USB 3, USB C, Thunderbolt…) paraît anodin au quotidien avec son ordinateur. Pourtant, on ne l’utilise pas de la même manière si son utilisation est cantonnée au bureau ou s’il est prévu de subir des déplacements. Comment choisir son disque dur externe ? Vers quelle marque de lecteur se tourner ? Quelle capacité utiliser ? 

Comment choisir un disque dur externe en USB 3 pour un usage à la maison ?

L’utilisation d’un disque dur externe à la maison se limite généralement à la sauvegarde de documents tels que de la musique, photo et vidéo.

Contrairement aux professionnels qui ont un besoin de performance, l’utilisation d’un support de sauvegarde chez un particulier peut simplement se contenter de l’interface USB 3 en 2,5 pouces. L’utilisation du format 3,5’’ étant plus destinée à la performance, peut-être faudrait-il alors se pencher sur des fonctionnalités plus simples comme le partage des données en Wifi pour son foyer, un service pratique de plus en plus intégré et vendu.

Les disques durs en USB 3 sont utilisables tant sur machines de bureau que portables, la question est quelle est la capacité de stockage idéale pour enregistrer ses données sans devoir recourir à des frais supplémentaires pour du cloud ? Si l’espace de 500Go et 1To étant le plus vendu, tout dépend alors de la quantité de données que vous avez.

Pour être sûr de ne pas manquer de place, optez pour un 2To car les fichiers sont de plus en plus lourds, notamment les photos, en vue de la qualité toujours améliorée des prises de vue par les smartphones notamment.

L’autre solution serait alors de se pencher vers un service gratuit d’hébergement, mais les conditions d’utilisation peuvent sembler obscures, surtout une utilisation professionnelle.

Comment choisir un disque externe en USB 3 pour une utilisation professionnelle au bureau ?

Les exigences pour le choix d’un disque dur externe dans le cadre d’une utilisation professionnelle sont à la hauteur des enjeux de sécurité.

La performance en termes de lecture/écriture est un critère important de choix. Ainsi les professionnels se tourneront plutôt vers un disque dur externe en 3,5 ‘’ vendu avec une vitesse de rotation de 7200 tours/minute.

La masse importante de documents sera alors plus exploitable notamment lors de leurs modifications enregistrées à travers le réseau. Un disque externe relié à un switch peut faire office de NAS, une solution efficace et rapide dans l’exploitation des données.

L’autre exigence à prendre en compte est le besoin en termes de sécurisation des données. Face à des cyberattaques de plus en plus nombreuses et de plus en plus sophistiquées, il est vital pour une entreprise de protéger son patrimoine numérique (autrement dit, ne pas l’héberger sur un service gratuit d’hébergement). Ainsi, la possibilité de crypter la mémoire ou le transfert est à prendre en compte dans un usage professionnel : mieux vaut prévenir que guérir, vous connaîtrez une économie en termes de temps et donc d’argent pour récupérer un backup.

L’interface USB 3 est suffisante car les transferts peuvent atteindre jusqu’à 625 Mo/s environ, ce qui est confortable pour la création et l’accès aux sauvegardes des systèmes (Windows, Mac, Linux…).

En termes de capacité, quelle taille de faut-il pour exploiter efficacement les données ?

L’on peut considérer que 4 To semble le minimum tant pour disposer d’un grand espace d’enregistrement que pour la performance effective : disposer d’une grande capacité maintient les performances sur la durée au bureau, ce qui limite les frais en cas de crash de données.

Quelle utilisation d’un disque dur externe pour les déplacements ?

Lors de déplacements, fréquents ou non, l’utilisation d’un disque en 2,5 pouces, dit format portable, avec très peu de hauteur, de poids et de profondeur, est vivement recommandée. Petit et compact, il répond à un besoin de simplicité et de portabilité grâce notamment à l’auto alimentation via le port USB de l’ordinateur portable.

L’appareil de stockage vendu doit également être assuré par une protection renforcée sur les risques physiques tels que les chocs, les pressions ou même l’immersion dans l’eau, peu importe sa capacité. Ainsi, peu importent les risques physiques, le lecteur va conserver les données dans sa mémoire et vous pourrez exploiter vos documents lors de vos déplacements en toute sérénité : nul besoin donc d’ajouter des frais supplémentaires pour un service cloud.

Quelle est la différence entre le port USB 3 et Thunderbolt 3 ?

Le Thunderbolt 3, un format tout frais développé par Apple et Intel, face à l’USB 3 bien plus connu, deux formats différents et pourtant pas si loin.

La vitesse de transfert

Les disques durs externes, tout comme les internes, connaissent des différences de débit selon l’interface choisie. Un boitier USB 3 connaît bande passante de 625 Mo/s tandis que le Thunderbolt 3 ira jusqu’à 5 go/s, peu importe la capacité d’enregistrement de données embarquée.

L’avantage en termes de vitesse va donc pour le Thunderbolt 3 avec un meilleur transfert.

La disponibilité (et donc, le prix)

Sur ce point, l’interface USB 3 est disponible sur tous les derniers appareils, Mac et PC, tandis que le Thunderbolt 3 concerne plutôt les Mac (portables ou de bureau). De ce fait, le port Thunderbolt 3 demeure plus cher que son homologue USB 3. Avantage donc pour l’interface USB 3 pour réaliser une économie et sa présence au niveau des machines.

Vers quelles marques de disque dur USB 3 faut-il se tourner ?

La sélection de marques citées ci-dessous est disponible en magasin et en livraison et chaque modèle vendu a fait l’objet d’un comparatif technique sur les débits et la fiabilité, peu importe l’interface, la capacité et le design (2,5 et 3,5 pouces).

Storeva

La marque française répond à des normes et exigences techniques poussées. S’inscrivant dans une volonté de proposer la meilleure qualité au meilleur prix, les disques durs Storeva s’intègrent dans l’esprit de design signé Apple.

Lacie

Autre marque française de référence, elle est notamment connue par les utilisateurs Mac par le design de ses produits à la hauteur d’une exigence sur les performances délivrées.

Western Digital

Tout droit venue des Etats-Unis, Western Digital figure aussi parmi les références en termes de solutions de stockage de données.

En cas de problème d’utilisation, ces marques proposent un service gratuit de livraison de données lié à votre appareil.

Pourquoi choisir un disque dur Lacie et son modèle Rugged en USB 3 pour stocker ses données ?

Par son expérience et son expertise en technologies de données, la marque française Lacie représente la meilleure marque de disque dur notamment avec le modèle Rugged.

Acheter le disque dur externe Lacie Rugged USB-C 4 To 2,5″ USB-C.

Bon nombre de clients partagent le même avis sur le Rugged : il offre toute la protection et simplicité pour sauvegarder ses fichiers surtout en mobilité. Proposant à la fois l’interface USB 3 et Thunderbolt 3, les données sont en sécurité grâce à la résistance aux chocs et à l’eau autour du boîtier.

disque dur externe Lacie Rugged USB-C 4 To 2,5″ USB-C

Disque dur externe Lacie Rugged USB-C 4 To 2,5″ USB-C.

Ainsi le Rugged figure parmi la sélection de Macway (disponible en livraison) pour transporter vos données en toute quiétude : vous pouvez partir sur l’achat de ce modèle les yeux fermés avec la livraison rapide.

Ce n’est pas pour rien si le Rugged figure parmi les meilleurs disques externes, ce qui lui vaut d’être très vendu à travers le monde…

Leave a Reply