En savoir plus sur les connectiques

Les connectiques sont les interfaces de stockage présentes sur les disques durs externes, les ordinateurs, les boîtiers RAID et NAS ou encore les docks. Il existe plusieurs interfaces de stockage différentes et chacune possède ses propres spécificités, formes et vitesses.
Lors de l’achat d’un disque dur externe, par exemple, il vous faudra donc déterminer la connectique souhaitée, en fonction de votre ordinateur et de vos exigences.

Notez bien que dans ce guide, les débits indiqués sont les débits maximums constatés. En effet, deux éléments sont à prendre en compte lors du calcul de vitesse : l’interface et le disque dur utilisé. Par exemple, pour un disque dur externe 2,5" équipé d’un disque dur à plateau standard très récent, la vitesse maximale atteignable en USB 3.0 sera de 150 Mo/s. Avec un disque SSD, en USB 3.0, cette vitesse grimpe à 410 Mo/s. Au final, l’interface n’est donc qu’une partie de l’équation totale. Découvrons-les ensemble :

Sommaire

1. L’USB 2.0

Il s’agit d’une connectique très répandue, elle fonctionne avec un ordinateur équipé d’un port USB 2.0 et les transferts théoriques atteignent 480 Mit/s. Cela se traduit par un débit pratique de 30-35 Mo/s. Cette interface est idéale si vous possédez un Mac ou un PC dépourvu de port FireWire.

2. L’USB 3.0

Il s’agit du successeur de l’USB 2.0. Une interface très rapide, permettant des taux de transferts théoriques de 5 Gbit/s, soit jusqu’à 450 Mo/s en pratique. L’USB 3.0 est donc 10 fois plus rapide que l’USB 2.0. Elle nécessite néanmoins un ordinateur équipé d’un port USB 3.0. Les disques durs en USB 3.0 fonctionnent également sur les machines équipées de l’USB 2.0, mais seront limités à 30-35 Mo/s.

3. Le FireWire 400

Il s’agit du FireWire standard prenant la forme d’un connecteur à 6 broches. Les taux de transferts théoriques de cette interface sont de 400 Mbit/s, 35 Mo/s en pratique. Elle nécessite un ordinateur équipé d’un port FireWire 400 ainsi que de Mac OS 8.6 ou Windows 98SE (ou ultérieur). À noter également que cette interface est chaînable : il est donc possible de chaîner plusieurs périphériques FireWire à la suite.

4. Le FireWire 800

Celui-ci procure jusqu'à près du double des performances théoriques du FireWire 400, soit 800 Mbit/s quand il est utilisé sur un Mac (X.2.8 et >) ou un PC (XP ou >) équipé de ports FireWire 800. En pratique l’utilisateur peut donc atteindre des taux transfert pratiques proches de 70-80 Mo/s. Cette interface est également compatible avec les machines équipé de ports FireWire 400 (à l'aide d'un câble adaptateur), mais sera limitée à 40 M0/s. Tout comme le FireWire 400, cette interface est chaînable.

5. L’eSATA

Cette connectique procure une vitesse de transfert théorique de 6 Gbit/s, soit 550 Mo/s en pratique. L’eSATA est absente de la majorité des ordinateurs. Il est cependant possible de l’obtenir à l’aide d’une carte PCI/PCI Express pour les machines de bureau, ou PC Card/Express Card pour les ordinateurs portables.

6. Le Thunderbolt

Cette interface procure les meilleures performances ! L’utilisateur pourra atteindre des taux de transfert théoriques d’1 Go/s pour le Thunderbolt 1 et de 2 Go/s en Thunderbolt 2, ce qui se traduira en pratique par 900 Mo/s et jusqu’à 1500 Mo/s respectivement. Cette technologie est disponible sur Mac et PC. Autre atout notable : cette technologie est également chaînable. Vous pourrez donc chaîner disque dur ou encore moniteur Apple à la suite.

7. L'USB-C

Ce nouveau port, très petit, permet la conception de produits très fins et est également très pratique du fait de sa réversibilité. Plus de tâtonnement pour le connecter, car à l'instar du connecteur Lightning de l'iPhone et de l’iPad, il se connecte dans les deux sens.

De plus, conjugué à la norme USB 3.1 comme c'est le cas sur le MacBook 12", il est doté d'une grande polyvalence. Outre sa compatibilité avec tous les produits USB, il peut alimenter l'ordinateur et ses périphériques (à concurrence de 100W de puissance), mais aussi le relier à des écrans à la norme DisplayPort (via des adaptateurs).

Notez que l'USB 3.1 existe en deux variantes : la Génération 1, dont est équipé le MacBook et qui offre la même vitesse que l'USB 3.0 (5Gbits/s) et la Génération 2, deux fois plus rapide (10Gbit/s), non encore présente sur les Mac.