Comment bien choisir son drone ?

Mais quel drone choisir ?Suivez le guide !

Sommaire

Un drone, mais pourquoi faire ?

De plus en plus cités dans l’actualité, les drones sont la nouvelle tendance de l’aéromodélisme depuis plus de 5 ans et l’arrivée de l’AR Drone Parrot. Ces appareils volants, pour la plupart des quadricoptères, se différencient par leur usage : vol de loisir ou prise de vue aérienne, chaque besoin a ses drones.

Appréciés pour leur stabilité et maniabilité, plus précis et plus simples à appréhender que les autres appareils volants téléguidés, les drones permettent aux grands enfants que nous sommes de pouvoir réaliser notre rêve d’enfance, voler en toute liberté.

Les modèles professionnels et semi-professionnels permettent quant à eux de transporter des charges telles qu’une GoPro et même un appareil photo réflex pour les modèles les plus évolués. Idéal pour obtenir des prises de vue inédites !



Quel drone choisir ?

Ça y est, vous vous êtes décidé, vous souhaitez sauter le pas et acquérir votre premier drone. Oui, mais quel modèle de drone choisir ? Tout dépend de l’usage que vous souhaitez en faire.

Si vous êtes novice en matière d’appareils volants télécommandés, il est fortement recommandé de se faire la main sur de petits modèles. Ces modèles, en général plus abordables financièrement, sont parfaits pour un usage destiné au loisir.

La référence en la matière est sans conteste la marque Parrot. Capable de voler et même de rouler, le Rolling Spider offre une expérience de vol vraiment unique qui saura plaire aux petits comme aux grands.


Envie de vous offrir un niveau d’immersion supplémentaire ? Encore une fois, la gamme de drones Parrot saura certainement vous convaincre. Nous ne pouvons que vous conseiller l’AR Drone dans sa version 2.0 : pilotable grâce à votre smartphone ou votre tablette, caméra haute définition embarquée, et utilisable aussi bien en intérieur qu’en extérieur.


Enfin, pour les utilisateurs qui cherchent à adopter un drone dans une démarche encore plus poussée, des photographes notamment, le leader du marché est le fabricant chinois, DJI. Avec ces quadricoptères, vous pourrez profiter d’une caméra Full HD embarquée (voire même 4K pour le Phantom 3 Professionnel) ou fixer votre caméra GoPro dessus. Le must pour obtenir des clichés/vidéos à couper le souffle dont la seule limite sera votre créativité !

Quelle autonomie de vol pour mon drone ?

L’un des facteurs importants à prendre en compte lors de l’achat de votre futur drone est l’autonomie de sa batterie. En toute logique, les plus petits modèles afficheront un temps de vol plus restreint que des modèles plus imposants.

À titre d’exemple, le MiniDrone Rolling Spider (le plus petit drone de Parrot) offre une autonomie de 8 minutes tandis que l’AR Drone 2.0 réussira à vous faire planer pendant 18 minutes en une seule charge. La marque a même pensé à tout en déclinant ce modèle dans une « Power Edition », embarquant deux batteries pour plus d’une demi-heure de vol par session.

Pour ceux qui pencheront plutôt pour des modèles capables d’embarquer une caméra tels que le célèbre Phantom 2 de DJI, l’autonomie moyenne constatée dépasse aisément les 20 minutes.

Que ce soit dans votre jardin ou à l’autre bout du monde, s’équiper de batteries additionnelles est donc l’un des bons réflexes à avoir !

Niveau de la batterie
  • 25%

  • 50%

  • 75%

  • 100%

Autonomie moyenne
de 15 minutes

Attention à la casse !

Tout amateur d’aéromodélisme passe forcément par la case bricolage et ce, qu’importe son niveau de pilotage.

Une bourrasque de vent, un arbre en plein milieu du chemin, une trajectoire mal négociée, un tout petit incident de pilotage peut vite tourner à la catastrophe et endommager votre drone. Heureusement, il est plutôt aisé de remplacer une pièce abimée sur la grande majorité des appareils du marché. Une pièce de remplacement, quelques outils et le tour est joué ! Et n’hésitez pas à aller faire un tour sur Youtube pour trouver des pas-à-pas vidéos qui vous aideront à coup sûr.

À chaque pilote, sa technique

L’un des atouts principaux des drones est très certainement leur maniabilité, bien plus facile à appréhender que les autres appareils volants téléguidés. Même pour un novice en la matière, quelques essais suffiront pour réussir à dompter la bête. Concernant le contrôle des quadricoptères, deux options s’offrent à vous (pensez bien à vérifier cette caractéristique avant de finaliser votre achat) : soit un pilotage via une classique télécommande, soit un contrôle par smartphone/tablette pour les modèles les plus connectés.

Tandis que certains favoriseront la tenue en main d’une télécommande, d’autres opteront plutôt pour un contrôle à partir de leur smartphone qui leur offrira, pour certains modèles tels que le Parrot Bebop Drone, un vol en immersion avec un retour vidéo en direct. Certains modèles permettent même d’aller plus loin, comme les drones DJI, en proposant une attache pour smartphone/tablette à fixer sur la télécommande d’origine. Le meilleur des deux mondes !

Les drones en quelques chiffres

  • N°1

    Parrot AR Drone
    (env. 700 000 unités)

  • N°2

    DJI Phantom
    (env. 500 000 unités)

  • Marché français du drone estimé à
    300 millions d’euros en 2015.

  • La France
    Est le 2e pays où il y a le plus de drones !

Sources : Dronestagram, iCreate

Les drones et la réglementation

Si les drones séduisent un public de plus en plus important, il est d’autant plus important de rappeler quelques règles à bien prendre en compte avant achat et surtout, durant le vol.

La réglementation concernant l’utilisation de drones, appelés "aéronefs télépilotés", peut sembler obscure pour bon nombre d’utilisateurs et plutôt que de se fier aux on-dit, nous vous proposons deux liens ci-dessous qui apportent des réponses aux questions les plus fréquentes concernant l’utilisation d’un drone.

Vous voilà prêt à voler de vos propres hélices. Bon vol !